statistiques webmaster

Accueil

Un peu d'histoire
Centre Ville - Bellevue
Grosbois - Mare Armée - Sablière
Camaldules - Abbaye - Bout du Monde
Tournelles - Rives de l'Yerres
Concy - Grands Godeaux - Gare
Gambetta - Brossolette - Belvédère
Taillis - Garenne
Gustave Caillebotte
Yerres aujourd'hui
Les alentours
Pour en savoir plus



Un peu d'histoire

Blason Yerres

Blason de la Ville : Les trois lys d'or, les Armes de Navarre et les Armes de la famille Budé (chevron séparant des grappes de raisin).

Connaître sa ville c'est aussi connaître son histoire. Peu de Yerrois sont d'anciens Yerrois; on s'implante souvent à Yerres par hasard. Paysage verdoyant, air pur, les bois, les parcs, les équipements sportifs, culturels et sociaux, proximité de Paris attirent les uns et les autres.
Pendant plusieurs siècles, Yerres n'est qu'un village de paysans et d'artisans : zones labourables sur le plateau, prairies marécageuses et vignoble étendu.

Souvenir de Yerres

Bonjour du village

On peut situer l'origine du village de Yerres aux environs de l'an 650, mais ce n'est que vers 1130 - lorsque des Religieuses de l'Ordre de Saint-Benoît fondent l'Abbaye de Yerres (1132-1792) - que le village est réellement créé.


Deux noyaux d'habitat se sont constitués : d'abord autour de l'Eglise et du Château, puis le hameau dit de Normandie sur la Route de La Grange.
La ferme de Concy, l'Abbaye et l'ermitage des Camaldules restent à l'écart de la vie du village.

Des moines Bénédictins relevant d'une congrégation établie au XIème siècle par Saint-Romuald à Camaldoli en Toscane construisent leur monastère sur un terrain concédé par le Duc d'Angoulême d'où le nom de Camaldules. Chassés par la Révolution de 1789, les moines se dispersèrent et leurs biens furent vendus.

Le Château de La Grange est un superbe château de La Renaissance habité successivement par Henri 1er, la Duchesse de Guise, Louis XIII et le Maréchal de Saxe qui l'agrandit.

L'Eglise paroissiale Saint-Honest daterait du XIIIème siècle : la chaire et le rétable sont classés.
Saint-Honest était un prêtre espagnol, natif de Pampelune.


Le Vieux Château présente l'architecture des anciens châteaux seigneuriaux.
L' helléniste
Guillaume Budé, ami du Roi François 1er, eut un frère Budé Dreux qui y vécut vers 1450-1460.
Budé Dreux était Seigneur de Yerres, Montgeron et Baigneau ainsi que du petit-Drancy.

La Fontaine Budé : difficilement visible sous les mauvaises herbes derrière le Marché Municipal.

Monsieur Borrel :
Une partie du village était la propriété de Monsieur Borrel, à qui on doit la construction de la Glacière du Parc Caillebotte vers 1830.
Il résidait au centre du village avec vue sur le Château Budé comme l'indique cette lithographie couleurs de 1839.

Communications : En 1846, le versant sud de la commune est entaillé par la construction de la voie ferrée, ce qui va ouvrir la vie des Yerrois au monde extérieur. Il faudra attendre 1975 pour que soit créée une véritable gare moderne.
Une halte rudimentaire doit rester dans le souvenir de certains anciens Yerrois.
Il ne fallait surtout pas manquer un spectacle aussi rare que la cérémonie d'inauguration de la halte-gare, un dimanche de printemps de 1951.


Canots La France bourgeoise de la fin du XIXème siècle vient se reposer et se distraire à Yerres.

On pratique le canotage, la pêche et même le tennis.
On construit des maisons de villégiature bien exposées au bord de la rivière.
Yerres (avec ses environs) reste cependant un village à vocation agricole.

Stèle allemandeYerres a été témoin d'opérations militaires et de batailles pendant la guerre franco-allemande de 1870.

Après la première guerre mondiale, après 1918, le lotissement de quartier par division des grandes propriétés s'organise autour de la voie ferrée.

A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, il y avait environ 6.000 habitants à Yerres, chiffre qui a peu progressé jusqu'aux années 60 où on estime la population à 10.000 habitants.
L'étape suivante sera l'urbanisation par la construction des grands ensembles de la vallée qui donnent à la ville son aspect aujourd'hui.

Recensement  : en 1836 : 967 habitants, en 1886 : 1.490 h, 1921 : 2.201 h, 1954 : 6.905 h,
                            1969 : 19.020 h, 1975 : 23.448 h, 1990 : 27.268 h, 1999 : 27.744 h. 2005 : 28.126 h.


Accueil

Un peu d'histoire
Centre Ville - Bellevue
Grosbois - Mare Armée - Sablière
Camaldules - Abbaye - Bout du Monde
Tournelles - Rives de l'Yerres
Concy - Grands Godeaux - Gare
Gambetta - Brossolette - Belvédère
Taillis - Garenne
Gustave Caillebotte
Yerres aujourd'hui
Les alentours
Pour en savoir plus

Retrouvez ici le Livre d'Or de Yerres Nostalgie. Tous vos commentaires y sont les bienvenus.