Yerres
Tous quartiers
 
Les résidences HLM poussent comme des champignons.
C'est l'époque de l'habitat collectif de banlieue qui commence.

La pression immobilière liée aux besoins de logements en Région Parisienne
était importante. On a ainsi autorisé l'expropriation de terrains agricoles
nécessaires à la construction de logements d'habitation
(Loi Foncière du 6 août 1953)

Le Manoir
Vers 1958
Voici une des premières résidences HLM construite en 1955.
C'est la résidence "Le Manoir" au 127 rue de Paris
(rue Charles de Gaulle actuelle)

Le Manoir
Vers 1958
Sous un autre angle. On ne construisait pas "esthétique".

Le Manoir vu du ciel
Vers 1958 ; carte peu courante.
La "résidence du Manoir" vue du ciel.
A gauche, le parc du Manoir : "Les Charmilles"

Le Manoir
Source : Archives de l'Essonne (1957)
La résidence "Le Manoir", la rue de Paris, la rue René Coty et le château de
Beauregard pas encore siège de l'Hôtel de Ville et à l'extrême droite
la rue Cambrelang.


Residences à Yerres
Vers 1968
Curieuse carte postale consacrée aux nouvelles résidences de la commune.
Le béton remplace les pavillons en meulière.

En haut, on reconnaît ici "La Résidence du Lac" (derrière les Jardins de Concy),
"la Résidence du Parc", rue Henri Barbusse.
En bas à gauche, "Les Tournelles", située dans le quartier de la gare.
 
Enfin, en bas à droite, on reconnaît
"les Grands Godeaux", 45 rue Gabriel Péri, 
(le "Cube", l'école et le gymnase).
La résidence "La Roseraie" qui se trouve aujourd'hui derrière
les Grands Godeaux ne sera construite qu'au début des années 70.

Gymnase Hiver 1963
Hiver 1963 : le gymnase des Grands Godeaux (photo amateur)
Le terrain de sport est sous la neige.

La résidence "Les Grands Godeaux" a été construite en 1962 par la Société
"Terre et Famille". La propriété - grande parcelle agricole cultivée jusqu'en 1955
par Monsieur Gere - appartenait jusqu'au milieu du XXème siècle aux
héritiers de Monsieur Brault qui fut maire de Yerres de 1877 à 1881.


Les Grands Godeaux
Vers 1975
Les espaces verts sont bien entretenus. On aperçoit la loge du gardien
à gauche et le "Cube" de la résidence en arrière-plan.

Les Grands Godeaux GE
2020 : vue du ciel (source Google Earth)
La photo amateur précédente semble avoir été prise à partir de la face arrière
du bâtiment du bas.

Résidence La Sablière 2000
2002-2003 : résidence La Sablière
(source photo inconnue)
En réhabilitation.

Résidence de La Sablière
Source : Archives de l'Essonne

La résidence de La Sablière composée de plusieurs corps de bâtiments (des barres
et des cubes)
est une résidence HLM qui a été construite en 1968 sur les hauteurs
de la commune, numéros à partir de 80. Elle a fait l'objet de réhabilitation
(isolation, Sas de sécurité) dans les années 2000.
Elle est très proche de la forêt et de la commune de Villecresnes.


Rémouleur Keranna
Photo de J.-M Chlepko tirée à 300 exemplaires.
Les petits métiers se maintiennent
Rémouleur ambulant à Keranna.
Affûtage : couteaux, ciseaux etc..

La Roseraie
Vers 1980
Voici "la Roseraie" dans les années 80. Ce n'est pas une résidence HLM
Peu de véhicules au carrefour de la rue Gabriel Péri et de la rue Henri Barbusse.
 C'était l'époque des ronds-points et non des giratoires, la priorité étaient
pour ceux qui entraient sur l'anneau (règle du Code de la route avant 1983).
Pas de piste cyclable à l'horizon, l'ère du "tout voiture".

Tour de France 1984
Juillet 1984
Même sans piste cyclable, cela n'a pas empêché le Tour de France de passer devant
la Roseraie pour sa dernière étape vers les Champs Elysées.
Les Yerrois étaient venus nombreux pour encourager les cyclistes.

La Roseraie 2016
Octobre 2016 : place du 19 février 1962
Le sapin bouche la vue et les conifères d'arrière-plan ont été remplacés par
des thuyas. Les bâtiments ont été ravalés. Il fait visiblement
un temps épouvantable.

La Prairie
Vers 1970 La Grande Prairie
Ce n'est pas une résidence HLM, mais le début de l'accession à la propriété pour tous.

La Prairie 2020
2020 : La Grande Prairie
Cette résidence a plutôt bien vieilli et a été entretenue.
Retour