Yerres : vues aériennes
La ville a changé (ou évolué) au cours des dernières décennies.
Ces différentes photos aériennes permettent de se rendre compte
de cette mutation. On peut quand même remarquer que l'église
Saint-Honest est présente sous tous les angles de ces vues.

Vue aérienne

La rue Cambrelang, l'Ecole de la rue Jacques Bouty, la Mairie-Poste, l'Église,
 le Château Guillaume Budé, le Manoir, le centre Albert Calmette sont
reconnaissables pour les Yerrois de toujours .

Vué aérienne 1960

On reconnaît l'Église Saint-Honest à gauche, l'Auberge des Fleurs et le Château
Budé au centre, la Mairie (qui deviendra la Poste en 1965) en bas. A la place
du nouveau Marché du centre : des arbres. L'ancien Marché Municipal se
situait à peu près à l'emplacement du CEC aujourd'hui.

Vue aérienne 1960

En premier plan, le parc de Beauregard devenu Parc de la Mairie
Les premiers immeubles d'habitat collectif : la Résidence du Manoir.


Vue aérienne vers 1960

C'est un autre angle de la  ville. La rue de Paris apparaît comme elle était vers 1960.
A gauche, c'est la rivière l'Yerres. On reconnaît sur la gauche au Centre la Poste qui
était encore la Mairie, puis le bâtiment de la boucherie en bas de la rue Cambrelang.

Au centre droit, l'école de la rue Jacques Bouty.

Vue aérienne vers 1960

Cet angle de la ville n'est pas inintéressant. A l'extrême gauche central, on
découvrel'ancienne Halle (marché municipal).
En premier-plan, on identifie
Saint-Honest et la place du Taillis. Les tours du Château Budé sont
reconnaissables.
En arrière-plan, les premiers grands ensembles :
les HLM de la "Résidence du Manoir".

Vue aérienne

Le long ou proche de la rue de Paris, on reconnaît La Poste, l'Auberge des Fleurs,
le Château Budé.
L'église Saint-Honest est au centre. Invisibles car cachés par
les arbres, dans l'alignement de l'église : les bâtiments de l'Hôpital Calmette.

Vue aérienne

L'église Saint-Honest est le point central de cette vue aérienne. Les bâtiments
en bas à gauche ont été rasés, il y a une dizaine d'années pour constituer
la grande Place et l'école Saint-Exupéry que nous connaissons aujourd'hui.

Vue aérienne

Presque la même que la précédente avec un angle un peu plus large.


Vue aérienne

En bas, on reconnaît le Manoir (Charmilles) et son parc avant sa destruction
vers 1968.
Sur la partie supérieure, un peu à droite, ce sont les bâtiments
du Centre Calmette et le parc attenant qu'on identifie.


Retour