Le couvent des Camaldules

Camaldules

Les moines suivaient la règle austère de Saint-Benoît, vivant dans des cellules,
cultivant un lopin de terre. Pour survivre, ils recevaient des hôtes prestigieux dont le
Prince François Rakoczy, libérateur de la Hongrie qui y fit retraite de 1715 à 1717
et qui y écrivit ses mémoires en français. A sa mort, son coeur placé dans une urne
en or fut enterré par les Moines Camaldules : on  cherche encore l'urne ......

Retour