Yerres
Centre-Ville
Le Centre Éducatif et Culturel

2 rue Marc Sangnier

Travaux 2010 : chantier (cliquer sur la vignette)

CEC 2010


CEC 1970
L'architecte de ce bâtiment est LEVORDASKY
Sources : Archives de l'Essonne (1970)
On a du mal à imaginer le bazar que cela a provoqué dans la ville au moment
de la construction du CEC et du Collège Budé, rue de Concy. En haut à droite,
on identifie la résidence "Le Manoir" et ses 3 bâtiments, au centre supérieur
le CEC et le CES Budé récemment inaugurés, puis en bas l'église "Saint Honest"
et la rue de Paris (actuelle Charles de Gaulle depuis le 21/11/1970).

CEC 1970
Sources : Archives de l'Essonne (1970)
Cette vue du ciel, assez proche de la précédente
permet de localiser en arrière-plan gauche
une partie du bâtiment Caillebotte.

Maquette CEC
1970 : maquette de l'ensemble du CEC (Source EPS 1976)
1- CES, 2- Gymnase, 3- Bibliothèque, 4-Maison pour Tous,
5- Centre de promotion sociale, 6- Stade, 7- Restaurant

CEC
Vers 1968
Le bâtiment, sorti de terre à la fin des années 60, est aujourd’hui vétuste.
Si des travaux de mise en sécurité ont permis au CEC de poursuivre ses activités
jusqu’à aujourd’hui, celui-ci présente des frais de fonctionnement coûteux,
 à la fois en dépense d’énergie comme en entretien.

Le CEC et le lavoir
Vers 1968
Les résidences du centre ville n'existent pas encore. Le pont n'a plus cet aspect.On
aperçoit les commerces disparus lors de l'aménagement de la Place de l'Église. Le
manoir a été détruit pour laisser sa place au CEC qui accueille de nombreuses
manifestations culturelles et diverses dont les traditionnels "Voeux du Maire".


CEC vers 1968
Vers 1968
La rénovation (avec destruction du bâtiment) a débuté en février 2009.
Il a été prévu deux ans pour mener à bien les travaux de réhabilitation,
ce qui pourrait laisser envisager une ouverture au public en 2010.
(Source : Ville de Yerres)

Mediathèque 2019
Juin 2019
La médiathèque "Danielle Bianu" n'a été en fait ouverte au public qu'en mai 2012.
1000 mètres carrés de plain-pied, des murs végétalisés faisant face à de
grandes baies vitrées ouvertes sur la rivière (l'Yerres).

Retour