Yerres
Sablière Grosbois

Les belles villas de la rue de Villecresnes
 Actuelle rue René Coty


Villa Germaine 1903
1903 : villa Germaine
Il n'était pas facile d'identifier cette villa mais grâce aux indications de
Didier Leroy et de Grégory Côte, c'est chose faite.
On aperçoit en arrière-plan droit, l'hôtel des Camaldules, la rue René
Coty (ex route de Villecresnes) longe les piliers qui existent toujours,
tout comme la grille d'origine sous cette forme.
Les chiens assis du deuxième niveau sont caractéristiques sur le bâtiment.
L'aile droite aurait été ajoutée vers 1925.

Route de Villecresnes
Carte N°239 : rue de Villecresnes (René Coty) - les Villas-
Existe aussi en N°822 : villa Germaine.

Elle a été la propriété de Armand Mestral (°1917 Paris- 2000 Paris),
acteur, chanteur et peintre français.

Ici la rue de Villecresnes en direction de la route de Boissy (Raymond Poincaré).
 La route est en bien mauvais état, de jolies villas à droite dont la plupart existe
toujours, des terrains vagues à gauche.

Rue René Coty N°104 2010
Octobre 2020 : 104 et 104 bis rue René Coty
Les propriétaires de cette belle villa ont été très respectueux et conscients du
patrimoine. Bravo !!

104 et 104 bis rue René Coty
Octobre 2020 : 104 et 104 bis rue René Coty
La villa est antérieure à celle du N°108 car sur certaines vues de 1900, cette
façade particulière apparaît alors que la villa voisine est absente.

Villa rue René Coty
108 rue René Coty : côté rue
Cette villa en meulière existe toujours rue de Villecresnes. La végétation est très
envahissante mais permet de préserver son intimité.

Rue René Coty N°108 2019
2019 : 108 rue René Coty
La villa est bien entretenue et a gardé sa configuration d'autrefois.

Villa rue René Coty
108 rue René Coty : côté jardin
Voici le côté jardin de la villa. la rue passe derrière la villa et on aperçoit
à droite un angle de l'hôtel des Camaldules.

108 rue René Coty
108 rue René Coty : côté jardin, image moins nette que la précédente.
On peut constater que la surface des terrains est gigantesque.
A gauche, la villa Germaine dans sa construction d'origine, l'hôtel des
Camaldules se profile à l'horizon.

121 rue René Coty
119 et 121 rue René Coty
Direction vers Yerres.
Au 121 c'est une double villa, au 119, elle est simple.

Street view 2021
119 et 121 rue René Coty : villa Marie André
Source : Streetview
Ce n'était pas évident. Le petit mur en meulière et les deux piliers, dont
la boule décorative
a disparu ont permis la déduction.

Route de Villecresnes
vers 1900 : rue de Villecresnes
Sous cet autre angle de la rue de Villecresnes, on regarde en direction de Yerres.

137 rue René Coty
juin 2018 : 137 rue René Coty
L'identification de la maison dans sa configuration d'aujourd'hui n'était pas simple.
A droite, on reconnaît le mur "tout meulière".
Il y a eu agrandissement, dont on voit toujours la trace et deux petits balcons
ont été créés. La partie accolée à gauche a gardé sa structure d'origine.
Il y eu agrandissement de l'ensemble par la gauche.
On aperçoit également un bout de toiture du N°135 qui existait aussi
100 ans auparavant. A gauche, où il n'y avait RIEN, tous les pavillons
sont récents.

Retour