Yerres
Centre ville
Le Centre Albert Calmette (autrefois préventorium Calmette)
1 rue de La Grange

Entrée Préventorium Calmette

A l'extrémité de la rue de Paris (rue Charles de Gaulle) se trouvait l'entrée du
Préventorium (appelé également Sanatorium dans les diverses documentations)
Le commerce que l'on aperçoit en haut des marches est devenu un institut de beauté.
A droite dans la descente : la rue de l'Abbaye
La rue en  face (avec les cyclistes) :
rue Danièle Casanova (ex-Camaldules et ex-Vignes).
A gauche : la rue de La Grange, (ex-rue de La Montagne de La Croix),
une des plus anciennes de Yerres.

Calmette : entrée de l'Établissement
Calmette (N°1) : entrée de l'Établissement.
Aujourd'hui, à la place de la grande grille à gauche : un parking.
Le petit bâtiment carré en face entre les 2 entrées fut l'emplacement
du premier bureau de Poste de Yerres.

Préventorium
Le fléau de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle : la tuberculose.
Ici : les "galeries de cure" au centre.

Parc Préventorium
Sanatorium : avant extension des deux ailes.
Les malades se reposaient autour du grand bassin dans ce magnifique parc.

Parc Préventorium
Sanatorium : avant extension des deux ailes.
Ces magnifiques arbres du parc n'existent sans doute plus aujourd'hui.

Parc sanatorium
Sanatorium : en avançant de quelques mètres par rapport à la vue précédente


Après avoir été sanatorium pour adultes malades, l'établissement est devenu
un préventorium accueillant les enfants primo-infectés de la région parisienne.

Façade Principale Calmette
Calmette (N°2) : façade principale
Il y a eu extension des bâtiments des deux côtés par rapport à la vue précédente.
Les sanatoriums (préventoriums ou aériums) étaient nombreux à proposer des
cures au grand air.

Façade principale vue du parc : N°3
Calmette (N°3)  : façade principale vue du Parc
On remarque qu'après l'extension des deux ailes , on n'accueille plus que
de jeunes malades.

Kermesse 1949 à Calmette
1949 : préventorium Albert Calmette : La kermesse de fin d'année.

Le Parc
Calmette (N°4)  : un coin du Parc
L'air pur de la campagne.

Bâtiment d'accueil
Calmette (N°5)  : pavillon d'observation des enfants à leur arrivée
Pour éviter la contagion, mesures d'isolement.

Service médical
Calmette (N°6)  : service médical

MDJ Fontaines
2017 : MDJ Fontaines
L'ancien service médical transformé par une extension à gauche abrite
une Maison des Jeunes "Fontaines".
En arrière-plan, la rue Charles de Gaulle (ex rue de Paris) où se trouve
l'entrée du parking pour accéder au "Centre Calmette".

Préventorium
Vers 1965 : préventorium Calmette

Calmette : dortoir de garçons
Calmette (N°7)  : dortoir de garçons.
Il fallait apprendre à faire son lit "au carré" comme à l'Armée.

Calmette : dortoir des fillettes
Calmette (N°8)  : dortoir de fillettes.
Très spartiate, comme pour les garçons, il fallait faire son lit comme il faut.

Calmette N°9 : La Sieste
Calmette (N°9)  : La Sieste
Les lits étaient plus que rudimentaires
La primo-infection a été le fléau de l'entre-deux-guerres.
Calmette N°10 : terrain de Jeux
Calmette (N°10)  : terrain de Jeux.
Il n'était pas interdit de s'amuser!

Calmette N°11 : classe en plein air
Calmette (N°11)  : classe en plein air.
Préventorium Albert Calmette : classe en plein air dans l'entre-deux-guerres.

Calmette N°12 : Classe en plein air
Calmette (N°12)  : classe en plein air.
tenues confortables pour dehors par canicule.

Calmette N°13 : travaux d'agrément
Calmette (N°13)  : travaux d'agrément

Calmette N°14 : gymnastique respiratoire
Calmette (N°14)  : gymnastique respiratoire

Calmette N°15 : gymnastique rythmique
Calmette (N°15)  : gymnastique rythmique

Calmette N°16
Calmette (N°16)  : Exercices d'assouplissement

Calmette N°17
Calmette (N°17)  : La Gymnastique
Surveillés par des Religieuses.

Calmette N°18 : le Goûter
Calmette (N°18)  : Le Goûter
L'heure de la récompense que ces enfants n'auraient loupé pour rien au monde.

Calmette N°19 : un jour de fête
Calmette (N°19)  : un jour de fête
Visiblement en période estivale, distractions culturelles.

Calmette N°20 : la Fête
Calmette (N°20)  : une fête sous le préau
Elles ont tellement répété, la récompense suprême sur l'estrade avec le public
probablement des membres de leurs famille.

Retour