Le Préventorium Calmette

Entrée Préventorium Calmette

A l'extrémité de la rue de Paris (rue Charles de Gaulle) se trouvait l'entrée du
Préventorium (appelé également Sanatorium dans les diverses documentations)
Le commerce que l'on aperçoit est devenu un Institut de beauté. A droite
dans la descente : l'avenue de l'Abbaye. La rue en  face (avec les cyclistes) : rue
Danièle Casanova (ex-Camaldules et ex-Vignes). A gauche : la rue de La Grange,
ex-rue de La Montagne de La Croix), une des plus anciennes de Yerres.
Aujourd'hui, à la place de la grande grille : un parking. Le petit bâtiment
carré à droite de la grille fut l'emplacement du premier bureau de Poste de Yerres.

Préventorium

Le fléau de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle : la tuberculose.
Les sanatoriums (préventoriums ou aériums) étaient nombreux à proposer des
cures au grand air. Ici : les "galeries de cure".

Parc Préventorium

Les malades se reposaient autour du grand bassin dans ce magnifique parc.

Parc Préventorium

Ces magnifiques arbres du parc n'existent sans doute plus aujourd'hui.

Calmette

Préventorium Albert Calmette : classe en plein air entre les deux guerres.

Préventorium Albert Calmette

Après avoir été Sanatorium pour adultes malades, l'établissement est devenu
un préventorium accueillant les enfants primo-infectés de la région parisienne.

Préventorium Calmette

On assiste à une séance de gymnastique rythmique

Retour