Yerres
Camaldules
Route de Brunoy (rue Raymond Poincaré)


Avenue Raymond Poincaré
Pour l'orientation : rue Raymond Poincaré
    Face à vous Brunoy et le Moulin Chaudé.
    Le bâtiment à droite se trouve rue de l'Abbaye :
ce fut l'Auberge de l'Abbaye.

    Il est cours de réhabilitation pour habitat collectif.
La petite route à gauche face à l'auberge, mène à L'Abbaye.

Rue Raymond Poincaré
Vers 1910 : angle Poincaré vers Brunoy/ rue de l'Abbaye vers Yerres
On aperçoit derrière la grille ouverte un pan de l'Abbaye.

Angle Poincaré Abbaye
Octobre 2020 : angle René Coty/ rue du Clos des Abbesses
A part la grille encadrée par ses deux piliers, tout a changé.

Plan du quartier  
Source : Archives de l'Essonne (1945)
Le moulin Chaudé (à gauche) , la filature et le plan de l'Abbaye.

Avenue Raymond Poincaré
Vers 1910 : Le moulin Chaudé : sortie des ouvriers de la filature.
Tout en bas de la rue Raymond Poincaré, au niveau du Moulin-Chaudé se trouvait
la filature, à peu près au niveau de l'ex-Triton. La filature Blazy (Sociétés des
Laines et Tricots BZF) continua ses activités de bonneterie jusqu'à la 2ème
Guerre Mondiale. On y travaillait 11 heures par jour (dimanche = repos).

Filature Blazy
Vers 1900 : la filature Blazy à l'abbaye.

Moulin Chaudé
Vers 1910
L'usine Blazy procurait du travail à domicile à une centaine de personnes
qui filaient la laine, les rouets étant fournis (sources Journées du Patrimoine 2006).

Ce paisible cycliste ignore que 100 ans plus tard, sa vie serait en réel danger.

De Brunoy
Rue Jean XXIII à Brunoy (face au N°41 à gauche)

En s'éloignant de Yerres, on arrive à la commune de Brunoy. Les moyens de transport
de l'époque très rudimentaires semblent peu fiables, mais il n'y a aucune circulation
qui vient troubler cette apparente quiétude.

Jean XXIII Brunoy
Juin 2018 : rue Jean XXIII/ rue de Villecresnes
En bas à droite, vers Brunoy, en bas à gauche vers Yerres, le panneau d'entrée
de la commune de Yerres est à 50 mètres à gauche. A part le mur et
l'angle de la route, on ne peut pas identifier beaucoup de choses.

Retour