Yerres
Alentours

Route de Montgeron à Crosne

Cette artère s'appelait Allée des Peupliers
(aujourd'hui c'est l'avenue du Maréchal Foch)

Entre Montgeron et Crosne
Avenue du Maréchal Foch : vers le centre équestre

Les crues de l'Yerres n'ont pas facilité la tâche des
ingénieurs qui ont ouvert cette route vers 1853.
Les talus de remblais étaient plantés d'une double
rangée de peupliers.

Pont Crosne
Source : Archives de l'Essonne
Vers 1900 : le pont de Montgeron (ou de Crosne)

Allée des Peupliers
Carte postale  (Mulard 11 bis) de la collection familale de Paul Jeunet. Ne pas reproduire sans autorisation.

Les inondations du 20 Janvier 1910, ici à 10 heures du matin sont
restées dans les mémoires. "La Prairie" est submergée.
La petite maison la plus éloignée en arrière-plan gauche existe toujours.
La maison en meulière sans doute aussi, rue Colette, mais cachée par la
végétation, la comparaison n'est pas possible en été.

Crues Crosne 1910
Source : Archives de l'Essonne (1910)
Vue vers Montgeron à la limite des communes de Crosne et Montgeron.
C'est l'un des plus vieux ponts qui enjambe la rivière, il témoigne de la
complexité du réseau hydraulique et de l'aménagement
du fond de la vallée de l'Yerres.

Pont déversoir Crosne
2018 : avenue Charles de Gaulle, Crosne
Actuellement au sein d'une propriété privée, il est visible depuis
le pont traversant l'Yerres avenue du Général de Gaulle à Crosne.


Allée des Peupliers
20 janvier 1910 : allée des Peupliers, 14 heures
L'eau se répandait principalement sur  "La Prairie" comme le montre cette vue
prise à peu près au niveau de l'actuel "Centre Equestre Poney Club".

Route de Crosne
Carte postale  (Mulard 17 bis) de la collection familale de Paul Jeunet. Ne pas reproduire sans autorisation.

Voici le "spectacle" étonnant qu'on pouvait contempler de Yerres, route de
Crosne (c'est la route qui mène à Paris, dénommée aujourd'hui avenue
du Général Leclerc sur la partie située sur la commune de Yerres et
avenue Jean-Jaurès sur la partie située sur la commune de Crosne
).
L'allée (ici nommée avenue) des Peupliers est en arrière-plan. A gauche,
c'est "la Prairie" inondée qu'on identifie. La bâtisse en arrière-plan
droit existe toujours.

Retour